Gérer une crise de liquidités pendant la crise sanitaire: aplatissez votre propre courbe

Un des défis les plus importants que les petites entreprises sont en train ou devront gérer dans les prochaines semaines et prochains mois est la gestion des liquidités, qui se font rares. Une enquête réalisée aux États-Unis en 2015 a estimé que les petites entreprises n’avaient en moyenne que 27 jours de liquidités disponibles pour financer leurs opérations. Cela descend même à 17 jours lorsqu’il s’agit de restaurants (Farrell & Wheat, 2016). Afin d’éviter d’avoir le couteau sous la gorge, il est donc impératif de penser à créer et implémenter de nouvelles stratégies permettant de générer des liquidités avant qu’il ne soit trop tard.

Même si le gouvernement n’a pas considéré votre établissement comme étant essentiel, vous obligeant de fermer jusqu’à nouvel ordre, vous avez encore des cartes sur table afin de générer des revenus pour pouvoir payer vos factures alors que vous ne pouvez pas faire fonctionner votre commerce normalement. Une de ces cartes est de répartir vos revenus de manière plus uniforme sur l’année. En d’autres mots, vous pouvez essayer d’encaisser des revenus futurs dès maintenant afin d’avoir des revenus plus stables pendant les prochains mois.


Aplatissez votre courbe et répartissez vos revenus dans le temps afin de faire correspondre vos rentrées avec les échéances de vos factures


Ne nous voilons pas la face, il va être très compliqué d’avoir des résultats à la hauteur de vos attentes cette année. Même si ça ne devrait en aucun cas vous inciter à ne pas faire de votre mieux pour atteindre vos objectifs fixés en début d’année, vous devriez plus que jamais vous focaliser sur le présent afin de ne pas devoir mettre la clé sous la porte. En ayant comme hypothèse que votre activité est en suspend pendant deux mois et n’a pas les liquidités nécessaires pour tenir jusqu’à la réouverture, vous pouvez implémenter des solutions pour réaliser maintenant vos ventes futures pour pouvoir payer votre facture qui, elles, ne sont pas suspendues. Cela ne va pas augmenter vos revenus au total – cela va même peut-être nécessiter de les diminuer – mais ça va vous permettre de mieux faire coïncider vos rentrées et vos sorties d’argent dans le temps, et donc de vous aider à rester un tant soit peu plus liquides. Voici quelques idées que vous pouvez mettre en place afin d’arriver au résultat escompté.


Faites de pré-ventes

C’est surement plus facile à dire qu’à faire. Mais s’efforcer à le faire ne va pas seulement vous permettre de générer du cash pour pallier à vos soucis de liquidités, mais va aussi vous permettre de renforcer la fidélité de la clientèle. La première étape sera d’établir des media des moyens de communication en ligne qui sont efficaces. Gardez le contact avec vos clients sur les réseaux sociaux, rappelez-leur que vous êtes là en offrant du contenu attractif. Renforcez vos relations client de la sorte et faites passer le message que leur restaurant préféré – ou quelque soit votre commerce – a besoin d’eux en ce moment. Offrez-leurs des packages attractifs ; leur plat préféré avec 10% de réduction, trois places gratuites dans votre boîte de nuit pour le prix de deux, une réduction sur la prochaine exposition s’ils achètent leur ticket pour celle présentement offerte endéans les dix jours, etc. Cela va non seulement vous permettre de générer du cash au moment où vous en avez le plus besoin, mais ça va également les inciter à venir vous revoir lorsque votre activité reprendra comme à votre habitude.


Abonnements

Vous pourriez également penser à changer votre stratégie de prix et offrir des abonnements attractifs. Prenez l’exemple des stations de ski. Ayant conscience de l’incertitude météorologique et la dépendance de leurs ventes sur les conditions, ils mettent tout en œuvre pour vendre un maximum d’abonnements à la saison afin de stabiliser et réduire l’incertitude liée aux revenus, même si les forfaits journaliers sont intrinsèquement plus rentables. Alors que cette stratégie est destinée à se protéger vis-à-vis des risques encourus, vous pourriez utiliser cette stratégie comme une réponse à la crise, même si ce n’est pas forcément quelque chose de courant dans votre secteur. En tant que tenancier de bar, par exemple, pour devriez évaluer la viabilité de cette option.


Chèques cadeau

Il est plus que jamais temps de canaliser vos efforts dans la vente de ce type de produit. Communiquez digitalement de manière abondante pour promouvoir ces produits pour les encaisser dès maintenant.


Concours

Vous pourriez aussi organiser des concours en ligne pour une somme modique. Même si beaucoup de concours sont gratuits, vos clients fidèles seront peut-être bien prêts à payer une petite somme pour participer s’ils se rendent compte que ça peut bien vous aider. Un restaurant pourrait par exemple organiser un concours de cuisine en ligne et offrir deux repas pour le gagnant. Même si ce que vous encaisserez peut être significativement plus faible que le prix habituel que vous demandez pour ce que vous offrez, ce qui vous importe est d’encaisser des recettes maintenant.


Ces exemples montrent qu’il est possible d’aplatir votre courbe de revenus maintenant afin de ne pas faire face à une crise de liquidités trop sévère. Vous aider à mettre ça en œuvre fait partie des services gratuits que nous pouvons vous offrir chez Cov.help. Nous vous mettons en contacts avec des équipes d’étudiants en gestion talentueux qui sont motivés à démontrer leurs compétences et expertise en vous aidant à développer ce type de solutions pour passer au travers de cette crise le mieux possible. N’hésitez pas à nous contacter afin que nous puissions vous aider ; nous sommes sympathiques, compétents et avons parfois aussi de l’humour.

Sources


Farrell, D., & Wheat, C. (2016). Cash is King: Flows, Balances, and Buffer Days Evidence from

600,000 Small Businesses. JPMorgan Chase & Co Institute.

Écrit par Alexis Raedemaecker, étudiant de master en gestion à l'université Bocconi et à HEC Montréal.

44 vues